La santé mentale en Afrique

La santé mentale a toujours suscité beaucoup d’interrogations en milieu social.Pour trouver des réponses,il faudrait contextualiser ces troubles mentaux aux réalités inhérentes africaines.Ces psychopathologies sont observés selon des modèles occidentaux .Il en est également de même en ce qui concerne les thérapies.Ces dernières sont fondées sur des expériences occidentales donc elles ne peuvent être juxtaposer aux cas de figure africains.Pour ce faire,il faudrait s’immerger dans les différentes cultures africaines .L’Afrique est très ancrée dans le mysticisme même si ces pratiques sont dissimulées au public.

Donc,il serait judicieux de jumeler l’approche scientifique (psychologie,ethnologie,anthropologie) à celle mystique (guérisseurs traditionnels).

Dans l’espace socioculturel,la perception que les gens ont des malades mentaux,est beaucoup plus complexe.Pour la société africaine,le malade mental est possédé par des entités surnaturelles donc celui-ci requiert un traitement magique.Cette perception exclusive oblitère l’aspect rapports sociaux(individu -société).

Dans la rue,les conditions de vie des malades mentaux sont comparables à celles de « l’homme de cromagnon ».Ils ne s’alimentent qu’à de rares occasions à condition que les passants daignent leurs laisser des restes d’aliments qu’ils extrairont soigneusement des ordures.Dans les foyers, cette situation n’est pas également des moindres, le malade est sujet de mal traitance en tout genre allant même jusqu’à être emprisonné dans une pièce à l’abri des regards.

Il est possible que malade soit victime d’une expérience personnelle,professionnelle et sociale malencontreuse, qui va altérer le rapport qu’il entretient avec son environnement familial et social.C’est pourquoi,il est important de mieux appréhender ce changement abrupt ou graduel.Les malades mentaux ont besoin d’attention,d’affection de la part de leurs proches et de la société.Un quelconque individu est susceptible de contracter une maladie mentale.Ces psychopathologies peuvent être passagères ou durables mais non du moins incurables.La famille et la société sont principalement responsables de cette situation ,c’est pourquoi ils devraient être acteurs au premier plan de la résolution de ce problème.

« Nous sommes tous mentalement malades à nos heures,certains reviennent de cet état,d’autres s’en meuvent. »

 

#santémentaleenafrique #réintégronslesmaladesmentaux #sauvonslesesprits

A6D33A3C-2FBA-4B60-AF6C-1FB1F839B90D

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s