Naufrage du Joola:irresponsabilité et indécence des autorités sénégalaises

Le 26 Septembre 2002,le Sénégal a enregistré le naufrage le  plus meurtrier que le monde a connu ,au large de la Gambie.Entre 1800 et 2000 pertes en vie humaine ont été dénombrées.Parmi elles,on compte 18 ressortissants français .

Au Sénégal,il a fallu seulement une année d’investigations pour que les autorités compétentes se défassent du dossier.Celles-ci ont finalement conclu qu’une seule responsabilité était engagée et reposait sur le commandant de bord du bateau.

La seule chance de traiter le dossier impartialement reposait la saisine du dossier par les autorités françaises.

Après de longues et interminables années d’attente des familles de victimes ,la justice française a finalement prononcé un non-lieu. Cette décision n’étant pas surprenante d’autant plus qu’elle est justifiée par l’immunité dont bénéficie sept responsables civils et militaires sénégalais.

Mais ce qui devrait davantage attirer notre attention,c’est la manière dont ce dossier a été traité par les autorités sénégalaises.Ces dernières ont bouclé ce dossier à la hâte.

La négligence des consignes de sécurité et la non assistance de personnes en péril ont causé des pertes humaines en milliers.

La prise en charge des familles des victimes a été fastidieuse.

Les autorités sénégalaises doivent être tenues pour seul responsable de cette tragédie.

Aujourd’hui,l’indécence dont elles font preuve dans le traitement de ce dossier est impardonnable.

#respectonslamemoiredesdefunts #assumonsnosresponsabilites

#kebetu

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s