L’emploi jeune en Afrique:entre inquiètudes et possibilités d’aboutissement des politiques

En Afrique,les jeunes de moins de 18 ans représentent plus de la moitié population.

Avec cette population à forte dominante jeune,c’est également le continent faisant le moins appel à ses ressources jeunes.

Les jeunes africains ont toujours rencontré des difficultés à s’insérer professionnellement. Ces incertitudes de plus en plus grandissantes sont fortement liées aux  politiques gouvernementales chronophages et exclusives de nombreux gouvernements africains.

En effet,des mesures gouvernementales visant à repousser l’âge de départ à la retraite rend cette insertion professionnelle plus fastidieuse.

Pour mieux analyser cette situation,il suffit de se pencher sur le taux d’emploi moyen des jeunes en Afrique sur la période (2000-2018).

En Afrique subsaharienne,avec un taux d’emploi moyen jeunes de 77,7% ,le Togo est le pays avec le plus fort taux d’emploi jeune.Grâce à ses orientations politiques,le Togo a adopté depuis quelques années  une dynamique facilitant l’épanouissement de sa population jeune.

Le Ghana et le Bénin pour leur part,avec respectivement des taux de 72,4% et 70,2% font également montre de résilience en impliquant davantage les jeunes dans la gestion de leurs pays.

En Afrique du Nord,le Maroc avec un taux d’emploi jeune de 44,9% .

Ces chiffres montrent une volonté manifeste de certains pays à impliquer les jeunes dans la recherche de solutions durables pour le continent africain.

En ce qui concerne le secteur privé,il n’ouvre des perspectives professionnelles qu’aux demandeurs d’emploi ayant une expérience significative en entreprise.Cette attitude exclusive réduit davantage leurs chances de trouver un emploi.

L’emploi des jeunes en Afrique est une problématique existentielle malgré les perspectives existant dans divers secteurs (agriculture ,élevage,artisanat,industrie…).

Les gouvernements devraient travailler à créer les conditions propices à l’implication des jeunes dans la construction du futur du continent africain.

Des incubateurs de solutions inhérentes aux différents maux africains devraient se multiplier partout en Afrique.Ces espaces permettront aux jeunes de manifester leur créativité et leur ingéniosité librement.

Les jeunes représente un atout non négligeable compte tenu des crises financières,économiques,sociales qui frappent le monde africain.

La jeunesse a également une part de responsabilité en accordant beaucoup plus d’intérêt aux questions qui les mobilisent.

Les jeunes sont le ciment du projet sociétal africain,il est vital qu’ils y soient fortement inclus.

#youthatthemoment #youthforthefuture #youthakeycomponent

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s